5 raisons d’aimer l’école et les cours d'appui au Luxembourg

Cours d'appui au Luxembourg
school support course

•  Parce qu’elle offre à nos enfants l’occasion de vivre des expériences inédites

Il est dit que les plus belles années à vivre sont celles que l’on passe à l’école, il est donc important d’en profiter. C’est à cette période que l'on rencontre nos premiers amis, nos premiers coups de foudre, nos premières déceptions… Vu comme ça, l’école ne donne pas toujours envie mais c’est un passage obligatoire. Chaque erreur est alors qualifiée d’expérience et chaque expérience est un apprentissage sur la situation et sur nous-même. C’est à l’école que l’on va se voir découvrir nos passions, développer nos connaissances et des domaines encore inconnus et surprenants. C’est pourquoi l’école nous fait vivre des choses uniques, elle nous apprend à nous construire et forger notre caractère. 

   •  Parce qu’elle leur apprend les principes de vie en collectivité

 

Il n'est, contrairement à ce que l’on pense, pas toujours facile de vivre en collectivité. Il faut user des règles de savoir-vivre, de politesse et courtoisie face aux autres. Apprendre à partager nos biens et nos idées. Il faut composer avec les autres, aussi bien au quotidien que lors de projets en groupe. C’est à l’école que l’on fait les premières expériences de la collectivité qui nous serviront plus tard dans notre métier. On apprend alors que l’avis des autres est à prendre en compte lors de décisions communes, que chacun à ses propres facilités et difficultés et que ce n’est pas en dénigrant l'autre que quiconque en sortira grandit. Il faut se rappeler que chacun a une opinion et une façon de penser différente et que tous les points de vue peuvent être intéressants à traiter. 

school support course
school support course

•         Parce qu’elle les incite à s’exprimer

Le travail essentiel se fait à notre plus jeune âge et se poursuit toute notre vie. On apprend alors à placer des mots sur des expressions, relations, sentiments que nous avons. On apprend à donner notre avis et questionner si l’on a mal compris. C’est à l’école que l’on apprend à s’imposer, à avoir confiance en soi et prendre la parole. Ce n’est pas un acquis pour tout le monde, c’est un travail quotidien. Certains auront plus de facilité que d’autres à s’exprimer, dans différents domaines et c’est ce qui fait que nous sommes tous différent et unique à la fois. L’exercice oral est un travail très dur, il faut s’exercer longuement pour pouvoir le manier correctement. La plus grosse peur à l’oral provient de la peur du jugement des autres, mais il faut se rappeler qu’ils sont comme nous:  si eux arrivent par exemple a s’exprimer comme ils le veulent à l’oral ce n’est peut-être pas le cas à l’écrit. C'est le fait que chacun d'entre nous possède ses forces et faiblesses qui font de nous des personnes exceptionnelles et irremplaçables.

•         Parce qu’elle contribue à leur affirmation

C’est à l’école que l’on va apprendre à se découvrir et savoir qui on est, ce que l’on aime… on va parfaire nos goûts avec le temps mais l’essentiel se fera à l’école. On découvre des matières, des façons de travailler, on forge notre caractère avec les diverses expériences auxquelles on fera face…Les parents sous-estiment généralement l'importance de la période de la « crise adolescence » pendant laquelle les jeunes découvrent de nouvelles choses et se perdent indirectement. Leur comportement à cette période va être influencé par ce qu’ils vont regarder, bien souvent la téléréalité ou encore les réseaux sociaux, indispensable dans leur quotidien. C’est une étape de leur processus d’apprentissage et il faut le comprendre et l'accepter ainsi. Certains vont comprendre que ce n’est pas la vraie vie la téléréalité n'est qu'une représentation partielle de l'existence tandis que autres vont prendre exemple sur ce qu’ils voient. 

soutien scolaire


•  Parce qu’elle les invite à s’interroger sur leur environnement 

Beaucoup d’interrogations nous traversent l’esprit à cette période. Lors des repas de famille le sujet principal a tendance à être « Qu’est-ce que tu vas faire l’année prochaine ? » ou « Comment se passe l’école ? », des questions auxquelles la jeunesse ne parvient souvent qu'avec difficulté à répondre. Le lycée est alors la période la plus ardue, on nous demande de prendre une première décision concernant la filière à emprunter après la seconde. On la choisit et pense que le plus dur est fait, on passe alors 2 années à travailler dur pour réussir ses examens. C’est une première période de stress et de doute intense, il faut apprendre à se gérer sois-même, à devenir  autonome mais aussi à faire le point sur ses capacités. 
C’est à peine cette première réflexion faite qu’il faut choisir l’université où nous étudierons l’année prochaine. On nous demande de choisir un métier, alors que notre seule préoccupation est la réussite de nos examens de fin d’année. Pour certains, le choix est fait depuis des années, pour d’autres, ce n'est que doute et incertitudes. C’est comme cela qu’on élimine alors une possibilité de métier, ne pas savoir ce que l’on veut faire c’est une chose mais savoir ce que l’on ne veut pas faire nous permet d’effectuer une première sélection. 

school support course

EVAschool