Quelles matières sont les plus faciles à travailler seul chez soi ?

cours de soutien au Luxembourg

Ou même en vacances scolaires ! Souvent un peu démunis face à la matière qui s’amoncelle et face aux matières que l’on aime le moins, les élèves de tous âges cherchent à s’aventurer seuls dans cette jungle de savoirs, livres et autres plates-formes… Pas de panique, les experts d’EVAschool vous aident à y voir plus clair et à repérer les matières les plus faciles à travailler seul/e chez soi :

Les mathématiques

Matière parfois peu appréciée des uns ou redoutée par les autres, les mathématiques nous accompagnent au quotidien. En effet, nous utilisons les notions de géométrie et d’algèbre tous les jours dans la vie courante : 

-          pour compter la monnaie lorsque l’on fait ses courses, 

-          pour mesurer en grammes et convertir des décilitres en millilitres selon la recette, 

-          pour répartir dans le jardin des plantes à égale distance l’une de l’autre dans un périmètre donné, 

-          pour réaliser des ourlets en couture , 

-          pour réaliser un hôtel à insectes,

-          pour calculer le temps d’un trajet en transport en commun

C'est l’application directe des cours et en cas de doute, internet est là pour nous aider à trouver la solution.

On peut également faire des exercices pour s'entraîner et s'améliorer... Beaucoup d’ouvrages en version papier ou numérique proposent des corrections intégrées.

mathématiques

Les arts plastiques

Les arts plastiques enrichissent notre créativité et stimulent notre imagination. De quoi avons nous besoin pour pratiquer cette activité ? D'un crayon, d'une feuille de papier, d'un objet quelconque, d'un bout de bois et c'est parti… Notre imaginaire prend le dessus et nous voilà artiste dans l'âme.

Imaginons la réalisation d’un portrait en contre-jour via un Smartphone dans sa salle de bains très éclairée ! 

Ou bien encore appliquer une feuille de papier sur des motifs en relief, y passer le crayon en papier et faire surgir le début d’une histoire !

arts plastiques

L’éducation sportive 

Ce qui est génial avec le sport, c'est qu'il peut se pratiquer seul ou à plusieurs, n'importe où et quasiment n’importe quand . Il permet de se défouler, de se muscler, de se concentrer et de se détendre... Pendant le confinement, on peut se fixer des objectifs à atteindre chaque jour...

Je place un livre, type ‘annuaire téléphonique’ sur le sol.
 J’y place la pointe des deux pieds, bien serrés et je viens toucher le sol avec les talons puis je remonte et ainsi de suite une dizaine de fois, à mon rythme ! 

Actuellement, vous verrez sur la toile circuler des ‘jeux de l’oie’ dont els cases correspondent à des exercices à réaliser : DIPS, SQUAT, PLANCHE et autre BURPEES… 

 

 

sport

Les Sciences de la Vie et de la Terre  / Biologie -Chimie

La Biologie est un cours que l'on doit apprendre par cœur car les termes employés sont trop spécifiques... On peut compléter ses connaissances en naviguant sur internet et développer nos acquis en étudiant des schémas et des compléments d'informations.

Le printemps étant propice aux fleurs, à la végétation qui s’éveille, on peut observer la nature s'épanouir et les insectes revenir en masse. Quant à l’été, il nous permet de comprendre l’importance de l’eau pour les êtres vivants en comparant un cactus, un pied de courgette ou encore un figuier après quelques jours de forte chaleur.

biologie

 L’histoire-géographie

L'histoire-géographie fait partie de la culture générale et de la culture tout court. C'est une matière que l'on apprend souvent par cœur qu’il s’agisse des dates et événements  historiques ou bien des capitales des différents pays, des noms exotiques de fleuves (ah l’Okavango !), de montagnes (oh, l’Alpamayo) ou encore de mers (quid de l’Akdeniz ou Mer Méditerranée 😉).

Figée dans le temps, cette discipline ne change pas d'une année à l'autre. Son apprentissage est excellent pour la mémoire (utile pour celles et ceux qui n’aiment pas -trop- le poisson mais veulent une bonne mémoire 😉)

Pourtant on oublie souvent qu’il faut également analyser des discours historiques (‘ich bin ein Berliner’ ! de ??? Oui John Fitzerald Kennedy, lui-même) ou remplir des fonds de carte ou encore se replonger dans les Mémoires ou les statistiques d’époques révolues. 

Il est vrai qu’une bonne méthode et quelques techniques permettent de se confronter à toutes ces matières ! Elles seront efficacement complétées par l’accompagnement d’un professeur particulier qui va aider son élève à progresser dans la matière et au-delà de celle-ci, pour révéler son potentiel !

histoire-gégographie

evaschool