L'interview de nos intervenants en soutien scolaire et universitaire 

Soutien scolaire

Chers professeurs, j'ai quelques questions à vous poser ! Je vous remercie de votre participation : celle-ci aidera nos clients (parents) et apprenants (élèves, étudiants) à mieux nous connaître !

Amaël Meignan, directeur

Quelles sont les 3 valeurs qui vous animent ? 


Confiance - Amour - Responsabilité



Respect - Rigueur - Epanouissement 




Aventure - Transmission - Ouverture



Justice, Compassion et Esprit d'entreprise 

Quand vous étiez vous-même élève, quelle matière vous a posé problème et pourquoi 😉 ?


Les maths et la physique, sans hésitation. 📐 Petite aversion - assez stupide d’ailleurs avec le recul – à l’époque pour les matières scientifiques, dont je ne comprenais pas l’utilité directe. Aujourd’hui j’ai quelques regrets, par rapport au fait d’avoir un peu négligé les maths notamment. J’aurais eu besoin – et mes parents auraient dû pousser en ce sens – d’un tel service ;) 

            

L'art, car je ne sais pas bien dessiner 🎨 




l'anglais car j’ai eu plein de profs pendant ma première année (titulaire malade et nombreux remplaçants), je n’avais pas les bases, j’avais un accent catastrophique.  

Une année, un prof se moquait de moi en comprenant toujours de travers ce que je disais.  😕 

Aviez-vous vous-même eu recours à du soutien scolaire, étant élève ?

Moi, personnellement, non. Mon frère a eu besoin d’un coup de pouce en maths lorsqu’il avait 14-15 ans. Je ne pense pas me tromper en disant que quelques heures réparties sur quelques semaines à l’époque avaient suffi pour le remettre à niveau durablement, jusqu’au bac même où il a décroché un 16/20 (confirmé par ses soins à l’instant 😊). Il lui fallait simplement une personne proche, de confiance, bienveillante pour remettre le pied à l’étrier




Pour moi, pas de soutien d'un prof officiel, mes parents venaient d'un milieu modeste mais par contre je faisais les devoirs avec mes voisins qui étaient déjà étudiants en pharmacie et en médecine, Ils m'ont aidé et c'était motivant de travailler dans une ambiance studieuse .


Oui. Mon prof de maths m’a donné des cours particuliers une année et l’année suivante mes notes étaient tellement bonnes que tout le monde pensait que je trichais aux tests alors que non. Je savais faire les exercices des contrôles [...].

Qu’est-ce que vous aimez dans ce métier, d’intervenant en cours d’appui ? 

J'ai toujours eu ce goût. D'abord pour financer mes études j'étais maître d'internat et j'aidais les élèves à faire les devoirs. J'ai fait cela pendant 3 ans. Puis je suis devenu officier et outre les formations technique que l'on propose à l'armée je me suis mis à donner des cours d'alphabétisation et de remise à niveau scolaire car 10 à 20% des élèves savaient à peine lire et écrire...



J’aimais bien pouvoir aider les autres. Voir les autres progresser, apprendre, cela m’a toujours inspiré. 

La possibilité d'aider à quelqu'un de surmonter une difficulté et atteindre un but utile !

Enseigner à distance, pourquoi et comment arrivez-vous à vous adapter à ce nouveau mode d’apprentissage ?

Hormis le côté légèrement contraint de ce changement par les temps qui courent, l’adaptation s’est faite assez naturellement, l’utilisation de l’outil technologique compense parfaitement la disparition de fait des repères traditionnels de la salle de classe. Il me semble être plus attentif pendant les séances et il en va absolument de même pour les étudiants : autant d’interactions, plus d’attention, des possibilités technologiques virtuellement illimités, la qualité de service habituelle est largement assurée et je me concentre actuellement sur les moyens de pousser la transmission pédagogique encore plus loin.

J’adore ‘online teaching’ ou cours à distance. C’est une de mes passions. J’aime car c’est flexible, professeur et élèves sont libres dans le temps et l’espace ;)



Il a suffit d'adapter les cours et je pense que l'on a au moins la même proximité avec les élèves, voire plus de complicité. 

cours d'appui au Luxembourg
soutien scolaire Luxembourg
cours à distance Luxembourg

Votre meilleure expérience en soutien scolaire en tant qu’intervenant/e :


Il y a quelques années, j’ai donné des cours d’appui en anglais à un adolescent luxembourgeois qui a finit par faire beaucoup de progrès.  Je voudrais ajouter tout de même que c’était un élève travailleur et sérieux.


L'année dernière, j'ai aidé un adolescent en allemand, même si cette langue n'était pas primordiale dans son cursus, les progrès réalisés en 3 mois lui ont permis d'obtenir une meilleure note et donc des points complémentaires...toujours utiles.


Quand on a des élèves qui se découragent et qui en quelques semaines passent de 6 à 15 en maths pour finalement ne plus avoir besoin de moi ; 
c'est alors une grande satisfaction.

Qu’attendez-vous de vos élèves avant le démarrage d’une séance de cours d’appui ?